Wine

Distinctions

Les vins du Domaine de Courcel sont régulièrement cités et commentés dans des publications du monde entier faisant autorité en matière d’œnologie.

En voici quelques extraits:

Guide des vins Bettane & Desseauve 2018

5 étoiles (notation la plus élevée, cinq étoiles signalent les producteurs exceptionnels)

Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2009 (17,5)

Domaine […] donnant des vins de grand caractère avec une recherche constante de haute maturité de raisin et de franchise. Le Grand Clos des Epenots, cuvée majeure en terroir et en surface du domaine, demeure un des sommets de la Côte de Beaune.

La Revue des vins de France, Guide des meilleurs vins de France

3 étoiles (notation la plus élevée de la RVF, trois étoiles représentent l’excellence du vignoble français)

Pommard 1er Cru Frémiers 2014 : 17
Pommard 1er Cru Frémiers 2015 : 17,5
Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2015 : 18
Pommard 1er Cru Rugiens 2015 : 17,5

[…] les 2015 absolument superbes. Du pinot noir à la déclinaison des premiers crus de Pommard, la série est somptueuse : les Rugiens, séveux, droit et finement épicé ; Frémiers, à la limite de l’austérité, mais très persistant ; les Vaumuriens se montre plus charnu, plein, avec toujours cette signature épicée en finale. Au sommet, le Grand Clos des Epenots livre un vin d’une intensité sublime, avec une texture à la fois suave et intense. En 2014, Frémiers affiche une grande densité et beaucoup de fond. Il faut l’attendre.

Bourgogne 2015: 16

Comment résister à ce « simple » pinot noir, à la densité remarquable et au toucher de bouche déjà irrésistible. Un « petit » qui a tout d’un grand par ses saveurs et sa persistance.

La Revue des vins de France, Spécial Millésime 2017

Pommard 1er Cru Les Rugiens 2017 (18-18,5)

Ce cru brille toute à la fois par son raffinement et sa complexité. Ici, malgré la concentration du fruit, la trame reste exceptionnellement fine. L’affinage en cave canalisera l’énergie de ce vin intense, qui grandira pendant plusieurs décennies.

Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2017 (17-18)

Derrière une matière dense, puissante et charnue, se cache un pommard bâti pour la garde. Encore dans sa gangue, il nous montre uniquement sa face virile aujourd’hui. Mais le temps fera son œuvre.

Revues des années 2015 et 2016 du critique américain Stephen Tanzer de Vinous


Pommard Vaumuriens 2016 (88-90)

Dark red. Very ripe aromas and flavors of black raspberry, bitter chocolate and licorice. A rather powerful, chocolatey village wine with very good clarity of flavour and no shortage of energy. Big, dusty, ripe tannins saturate the mouth and front teeth. Conveys an almost Grenache-like quality with its chocolate element but this wine also has the structure of a Côte de Nuits.

Pommard 1er Cru Les Croix Noires 2016 (89-92)

Good dark red. Very ripe scents of dark raspberry and chocolate. Quite powerful but youthfully bound-up, with the impressions of chocolatey richness carrying through the palate. Finishes with big but fine-grained tannins and a serious structure.

Pommard 1er Cru Frémiers 2016 (90-92)

Medium-deep red-ruby. Dark berry aromas are complicated by nuances of flowers and earth; more complex in a Volnay way than the Croix Noires and Pommard villages. Suave, plush and sweet in the mouth, conveying an impression of tension and a hint of saline minerality. More refined than the preceding samples, finishing with smooth tannins that coat the front teeth. This, too, has the density and aromatic interest of a Côte de Nuits wine.

Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2016 (92-94)

Bright ruby-red. Deep, ripe aromas of black cherry and chocolatey oak, plus a high-toned whiff of sherry. Then, large-scaled and aromatic in the mouth, conveying stronger terroir personality than the foregoing wines. Complex and fine-grained, with a positive trace of bracing bitterness. Chewy, chocolatey, well-integrated tannins take over the entire mouth of the back end. This nuanced, fine-grained wine finishes with a trace of dried herbs and has the structure to age. The yield here was just eight hectoliters per hectare, according to estate manager Yves Confuron.

Pommard 1er Cru Les Rugiens 2016 (93-95)

Bright medium ruby. Vibrant nose combines blackberry, boysenberry, kirsch, violet, minerals and chocolate. Dense, fined-grained and light on its feet, offering uncanny intensity and penetration to its juicy dark berry and mineral flavors. This graceful, vibrant Rugiens, finishes with substantial broad, dusty tannins, harmonious acidity and slow-building length. A real live wire, particularly for a wine made from grapes picked in October.

Pommard 1er Cru Frémiers 2015 (91+)

Healthy ruby-red. Quite sun-drenched on first sniff, with raspberry and spice aromas coming across as more expressive than the ’16. Sappy, spicy, highly concentrated flavors of red and purple fruits and flowers are already surprisingly supple, with an element of minerality contributing to the impression of vivacity. The plush, building tannins saturate the entire mouth. Seriously concentrated and alive. Yves Confuron told me that these wines are pumped only once, when they are assembled in tank prior to bottling.

Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2015 (93)

Deep ruby-red color. Darker and more brooding on the nose than the Frémiers, offering aromas of blackberry, kirsch and licorice complicated by subtle suggestions of spices, flowers and minerals. A step up in concentration on the palate too, but with an element of saline minerality giving the wine a light touch. A bit more delineated than the Rugiens; in fact today this wine makes the Rugiens seem almost monolithic by comparison. Finishes with very fine-grained tannins and lovely mounting lift. For all its intensity, this wine gives a weightless impression – and really calls for food. This lovely Pommard has a long live ahead of it.

Pommard 1er Cru Les Rugiens 2015 (94)

Good ruby-red. A distinctly different expression of Pommard from the Grand Clos des Epenots, with the nose dominated by darkest berries, minerals and chocolate. Densely packed and highly concentrated but less open to inspection than the Grand Clos des Epenots; very closed in on itself but already suggest outstanding complexity. Very broad, firm tannins saturate the entire palate and the very long, rising finish leaves the tongue glistening. Classis white-soil Rugiens: already complex on the nose but in need of cellaring to gain in pliancy and expand.

La Revue des vins de France, Guide des meilleurs vins de France 2016 – 3 étoiles :

« […] Au sein d’une appellation qui se cherche un peu, ils produisent les pommards les plus excitants de notre époque, tous issus de vendanges entières. Les terroirs sont les meilleurs de la commune. La viticulture biologique, mais non revendiquée, est certainement la plus exigeante en matière de contrôle des rendements et de recherche de la maturité idéale. »

« […] le niveau du bourgogne rouge en dit long sur la qualité du domaine. Par sa solidité, le 2012 se confirme comme une bouteille à faire pâlir quelques pommards. Avec une année d’évolution, les pommards premier cru sont remarquables.
Le Vaumuriens 2012 possède un réel éclat et une maturité plus poussée que le 2013, qui reste d’une parfaite finesse.
Le Vaumuriens 2007 est mûr et fin, avec un jus distingué. A boire.
Sur Les Croix Noires 2013, l’empreinte du boisé est plus lisible mais le fond du vin est charpenté, avec une belle sève de tanins. Il sera accessible jeune.
Sur le terroir des Frémiers, le 2012 offre déjà une patine ou les tanins, même en relief sur ce jeune vin, sont bien intégrés. Le jus des Frémiers 2013 est plus croquant, avec un fruit lisse et toujours de la race.
Nous aimons le cote séveux et sanguin du Rugiens, sa densité sans rigidité, remarquablement pilotée en 2013.
Sur le terroir plus chaud du Grand Clos des Epenots, le 2013 offre une proposition charnelle, enveloppante, dans l’esprit profond et séducteur du 2012. Le Grand Clos des Epenots 2007 est déjà plaisant avec un aspect solaire dans les arômes et les saveurs. »

Bourgone 2012 : 15
Pommard 1er Cru Frémiers 2013 : 16
Pommard 1er Cru Frémiers 2012 : 16.5
Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2013 : 17
Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2012 : 18
Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2007 : 17
Pommard 1er Cru Les Croix Noires 2013 : 16
Pommard 1er Cru Les Croix Noires 2012 : 16
Pommard 1er Cru Les Rugiens 2013 : 18
Pommard Vaumuriens 2013 : 16.5
Pommard Vaumuriens 2012 : 16
Pommard Vaumuriens 2007 : 16

La Revue des vins de France, Hors-Série 2015 :

«Rugiens 1er Cru 2013 : ce Rugiens se démarque par son côté séveux et sanguin autant que par sa densité sans rigidité, remarquablement pilotée en 2013. On l’attendra un peu avant de le servir sur du gibier. A boire entre 2018 et 2033.»

Pommard 1er Cru Rugiens 2013 : 18

Wine Spectator, Février 2014 :

« […] The 2012 […] Pommard, from the lieu-dit Vaumuriens, is ripe and concentrated, offering black cherry, blackberry, tobacco, earth and hints of chocolate (88–91).
From the premiers crus, the Croix Noir displays focus and freshness, a linear, vertical wine, with cherry, black currant, earth and spice notes (89–92).
The Fremiers is elegant, with a violet aroma accenting black cherry fruit (89–92).
The Grand Clos des Epenots reveals richness and density, with more supple tannins and class than its predecessors and flavors of cherry and sandalwood (90–93).
But the Les Rugiens is the star, its currant, cherry, floral, spice and mineral flavors showing energy, harmony and length. An ethereal, vertical red (92–95).
These are wines that require patience. In a mini-vertical of Grand Clos des Epenots (2011, 2008, 2007 and 1999), only the ’99 is beginning to reveal all its facets. »

La Revue des vins de France, Guide des meilleurs vins de France 2013 – 3 étoiles :

« […] Ils produisent les pommards les plus excitants de notre époque. Les terroirs sont les meilleurs de la commune et la viticulture, certainement la plus exigeante en matière de contrôle des rendements et de recherche de la maturité idéale. Les derniers millésimes sont au sommet et le domaine accède à la troisième étoile. »

« Parmi les 2006, les deux pommards sont prêts à être bus: le Frémiers, dont nous notons l’évolution positive sur des notes de fruits macérés, de sous-bois, présente des tanins légèrement secs en finale, le Clos des Epenots apparaît plus plein et d’une texture plus homogène. Le millésime 2007 est une très belle réussite, le terroir des Vaumuriens se livre, ici, sur de subtils parfums de roses et de pivoines ; la bouche est délicate. Tactilement, il déploie une belle envergure. Le Grand Clos des Epenots, en « garde sous le pied », son allonge et sa sève en font un vin plus charnu, les saveurs épicées et florales apportent de la complexité. Issu d’une année froide, le Clos des Epenots se situe sur la retenue et la tension, le fruit est encore assez frais, tenu par le support acide. […]. Les 2009 sont parfaitement gérés, ce sont des bouteilles à avoir absolument en cave, la vendange entière jouant tout son rôle sur ce type de millésime. Une belle énergie anime ces vins, dont les tanins racés constitueront la colonne vertébrale. En 2010, le premier cru Les Frémiers est une jolie bouteille, à l’expression plus juteuse et moins confite pour le moment. Le Grand Clos des Epenots constitue le trésor du domaine: le jus, sublime, abrite un fruit gourmand et dévoile une grande matière. »

« […] Le seul blanc du domaine est une valeur sûre, et ce simple bourgogne atteint le niveau d’un cru. Par contre, les amateurs de bourgognes blancs gras et boisés doivent passer leur chemin, car ce 2007 joue davantage sur la tension et sur la finesse. »

Pommard 1er Cru Clos des Epenots 2009 : 18
Pommard 1er Cru Clos des Epenots 2008 : 16.5
Pommard 1er Cru Clos des Epenots 2006 : 16
Pommard 1er Cru Frémiers 2010 : 17.5
Pommard 1er Cru Frémiers 2006 : 15
Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2010 : 19
Pommard 1er Cru Grand Clos des Epenots 2006 : 17.5
Pommard 1er Cru Les Croix Noires 2009 : 17
Pommard 1er Cru Rugiens 2009 : 18.5
Pommard Vaumuriens 2007 : 16
Bourgogne 2007 : 15

Bettane & Desseauve, Guide des vins de France 2013. Classement 5BD :

« […] Le plus homogène des vignobles de Pommard, presque tout entier situé en Premier Cru, avec une parcelle royale de cinq hectares d’Epenots et de très vieilles vignes. […]
Les vins atteignent la dimension majestueuse qui est la leur actuellement et qui en fait les équivalents en Côte de Beaune du Domaine de la Romanée Conti en Côte de Nuits. Même ampleur et pureté de style données par des vinifications en raisins entiers, même autorité absolue dans l’expression du terroir[…]. 2008 est dans la lignée des millésimes précédents. »

Pommard Le Grand Clos des Epenots Premier Cru 2010 : 17.5/20

« Grande sève, grande expression, un peu réservé mais pas encore en bouteille, tannin ultra racé, grand style pour sûr. »

Pommard Les Frémiers Premier Cru 2010 : 16.5/20

« Belle robe, raisin entier évident, tanin ferme, beaucoup de mâche mais avec de la finesse, parfait Frémiers. »

Pommard Les Rugiens Premier Cru : 2010 17.5/20

« Grande construction en bouche, tendu et minéral, comme souvent sur cette parcelle, intense, fait pour la garde. »

Pommard Vaumuriens 2010 : 16.5/20

« Beau nez de truffe et de ronce, racinaire, tendu, complet. »

Wine Spectator, Avril 2012 :
Pommard Le Grand Clos des Epenots Premier Cru 2009 :

« Gorgeous aromas of toasty oak lead off, followed by black cherry, blackberry and spearmint flavors. This is a polished red, its structure present yet ably matched by concentrated, ripe fruit. Best from 2015 through 2025. […] 93. »

Pommard Les Frémiers Premier Cru 2009 :

« Perfumed aromas of sandalwood, white pepper and cinnamon enhance the cherry and currant flavors. Spicy and tightly wound on the palate, with firm tannins on the finish and a long aftertaste, so give this time. Best from 2015 through 2028. […] 92. »

Pommard Les Rugiens Premier Cru 2009 :

« Fragrant, this sandalwood-, floral- and leather-infused red is both supple and close-grained, its structure keeping it all under wraps for now. So alluring up front, but needs time to integrate. A licorice accent lingers. Best from 2015 through 2025. […] 93. »

La Revue des vins de France, Guide des meilleurs vins de France 2012 :

« […] Les Pommard les plus excitants de notre époque. Les terroirs sont les meilleurs de la commune et la viticulture, certainement la plus exigeante en matière de contrôle des rendements et de recherche de la maturité idéale. Les derniers millésimes sont au sommet.
Ce domaine s’installe au fil des années en leader des vins de Pommard. Un vrai deux étoiles, le simple bourgogne en dit long sur la densité et le volume des vins du domaine. […] « Coup de cœur » pour le Pommard Rugiens 2009, un vin fin, complet, à la fois concentré, avec énergie, ce qui lui donne de la longueur. Le Grand Clos des Epenots, un peu plus mûr, plus sudiste, continue de nous séduire.
La troisième étoile n’a jamais été aussi proche. »

Burghound, Allen Meadows. Issue 42, 2nd quarter 2011 :
Pommard Les Croix Noires Premier Cru 2008 :

« […] Aromatic elegance and complexity with a pure red Pinot fruit, plum, earth and hints of underbrush suffused nose that complements well the full-bodied, dense and mouth coating flavours that are supported by very firm but buried tannins and excellent length[…] 92. »

Pommard Les Frémiers Premier Cru 2008 :

« […] Exceptionnally rich mouth coating and explosive finish[…] 93. »

Pommard Le Grand Clos des Epenots Premier Cru 2008 :

« […] Firm and dense tannins on the deep, long and sappy finish. Terrific quality here but again for the patient[…] 94. »

Pommard Les Rugiens Premier Cru 2008 :

«[…] Pure and tension-filled middle weight and ultra precise flavours that are quite serious, all wrapped in a racy and minerally finish[…] 94. »

Gault Millau, Guide 2010, Coup de Cœur :
Pommard Les Croix Noires Premier Cru 2007 : 17,5/20.

« Ce sont des vins de garde, avec une belle matière goûteuse et un fruit très mûr pour le millésime [2007]… Les 2007 sont marqués par la fraîcheur et la tension. »

La Revue des vins de France, Guide des meilleurs vins de France 2009 :
Pommard Le Grand Clos des Epenots Premier Cru 2006 : 17/20.
Pommard Les Frémiers Premier Cru 2006 : 16,5/20.

« Les 2006 sont magnifiquement dotés, avec une fraîcheur en bouche superbe… Le Clos des Epenots possède un volume de bouche qui le place en haut de l’appellation. »

Bettane & Desseauve, Guide des vins de France 2009 :
Pommard Le Grand Clos des Epenots Premier Cru 2006 :

« Très beau nez de fruits rouges, chair étonnante pour l’année, il dominait, et de haut, tous les autres premiers crus de la commune sauf le Rugiens du domaine, avec une autorité de grand cru ! 2014 à 2021. »